Page d'accueil Actualité Agenda Emploi Formations Stages Sites amis  Contactez l'auteur
Archeologia.be - L'Abécédaire de l'Archéologie
Tournai - Ville d'art et d'histoire

Tournai est une des plus anciennes villes de Belgique.

Elle a joué un rôle historique et culturel important au cours du Moyen-Âge.
La ville fut créée sous le Haut Empire romain au carrefour de voies romaines (l'une venant d'Arras vers Frasnes et l'autre de Cassel en direction de Bavai) et est passée sous la domination et l'influence de nombreuses cultures et civilisations : gallo-romaine, franque (cité royale sous le règne de Childéric Ier et de Clovis Ier), française, anglaise (sous Henri VIII), espagnole, néerlandaise, française à nouveau (sous Louis XIV), autrichienne, française encore (sous la Révolution et l'Empire). Elle trouva son renom dans la porcelaine ainsi que sa fameuse tapisserie présente dans toutes les Cours d'Europe.

Ville d’Art et d’Histoire, Tournai peut ainsi s’enorgueillir de posséder deux Monuments classés au titre de Patrimoine mondial de l’Humanité : son Beffroi et la Cathédrale Notre-Dame de Tournai.

Liens utiles

Pierre-Emmanuel LENFANT
Tournaisien et auteur d'Archeologia.be

contact : arkeologia@yahoo.fr


Retourner à l'album



Le Beffroi de Tournai est le plus ancien beffroi de Belgique (1188) et appartient du Patrimoine majeur de Wallonie.
 
Classé par l’UNESCO au titre de patrimoine mondial en 1999, le Beffroi de Tournai, avec ses 72 mètres, est le plus ancien édifice du genre en Belgique. Restauré en 1992, sa construction, quant à elle, fut entreprise en 1188 et symbolisait la décision prise par Philippe-Auguste, Roi de France, d’accorder un certain nombre de privilèges à la Ville de Tournai : les "Libertés communales". L'article XXXVI de la Charte octroyaient ainsi aux tournaisiens « d’avoir une cloche, dans la cité, en un lieu convenable, pour convoquer les bourgeois quand les affaires de la ville le requerront ». Au fil du temps, l’édifice connut des modifications architecturales et une évolution esthétique.
 
Outre un moyen de communication par lequel les édiles de la Ville communiquaient avec les citoyens, le  Beffroi assuma des fonctions de différents ordres : protection, prévention et judicaire. Protection : il servit de tour de guet et permettait d’alerter la Ville d’éventuels envahisseurs. Prévention : il devait permettre de repérer d’éventuels débuts d’incendie. Judiciaire : le Beffroi fut utilisé en tant que lieu de détention des criminels et autres brigands en attente d’un jugement. Le Dragon, présent en son sommet, symbolise les fonctions de protection et de prévention.
 
Sur le sujet, nous conseillons aux lecteurs les liens suivants:
 
1) Le site officiel de la Ville de Tournai propose un résumé des évolutions architecturales qu’a connu le Monument ;
2) « Le Beffroi de Tournai » sur Wikipédia
  • Le Beffroi (Classé au titre de Patrimoine mondial de l'UNESCO)

Giroute en forme de dragon présente au sommet du Beffroi de Tournai.
Le dragon évoque un animal éveillé et à l'affut d'un éventuel danger. Il assure à la Ville sa protection

Dragon - Beffroi de Tournai

Beffroi de la Ville de Tournai - Pierre-Emmanuel LENFANT

Beffroi de la Ville de Tournai - Pierre-Emmanuel LENFANT

Beffroi de la Ville de Tournai - Pierre-Emmanuel LENFANT


Archeologia.be